BMW R100/7T – Les recherches

On continue d’inspecter le circuit d’allumage et on se concentre sur comprendre et nettoyer les connexions. C’est crasseux et c’est plein de surprises…

Je commence par inspecter le câblage au scotch jaune le long de la batterie. C’est bien le contacteur de feux stop qui a eu le droit a une rallonge artisanale.

Même avec ce raccord entièrement retiré, cela ne résout pas le souci. Je teste le circuit primaire des 2 bobines qui affiche bien 12V à l’arrivée de la première bobine et 12V à la sortie de la seconde bobine. Il faudra tester le circuit secondaire même si le fait de n’avoir aucune étincelle à aucune bougie me pousse à penser que ce ne sont pas les 2 bobines sur le circuit secondaire qui sont tombées en panne en même temps.

J’en profite pour continuer de nettoyer les différents câblages afin de rendre plus visible le faisceau et faciliter la compréhension.

Je débranche la connectique du CDI et constate que la fiche est humide (grasse ? ou mouillée? humidité?).

Je nettoie également la connectique 3 broches qui va vers le faisceau.

Je réalise ensuite un test sur le CDI grâce à la doc de la flatistech

J’ai 12,3V à la batterie et 11,4V au CDI. Le test semble donc positif.

Au passage je regarde du coté du bol du phare. On constate a l’extérieur une connectique qui ne semble pas à sa place. Elle semble avoir un lien avec les clignotants avants mais à confirmer…

Quand on ouvre le bol, on constate que plusieurs connectiques ne sont pas d’origine et on été rafistolées, agrémentées de scotch rouge ou de connectique bleue.

On trouve au fond les 2 fusibles 8A qui d’après ce que j’ai compris ne peuvent pas être responsable d’un manque d’étincelle à la bougie puisqu’ils ne protègent que les éléments secondaires. On les teste malgré tout. La continuité passe bien, pas de souci de ce côté là.

Les fusibles sont le tube jaune et le blanc en dessous au fond.

On note quand même des connexions plutôt curieuses, comme ce raccord entre 3 câbles réalisé avec vis/écrou.

J’ai retrouvé dans la RMT le tableau synoptique des pannes. La prochaine fois, je reprendrai dans l’ordre les différentes étapes de recherche de panne.

Quelques doc à garder sous le coude. (Source flatistech et RMT)

 

 

Naviguer dans la série<< BMW R100/7T – Les symptômes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *