Une vieille radio qui ne marche pas

Nous sommes au printemps 2015 et avec ma femme nous arpentons un petit vide grenier en Bourgogne. Il est suffisamment petit pour pronostiquer un bredouille mais un petit soleil bien chaleureux permet de garantir une balade sympathique. On promène notre regard d’un stand à l’autre ne passant que quelques secondes sur les couverts en inox, les verres à bière dépareillés et les jouets en plastique pour bébé.

A mi-parcours, je remarque un peu en retrait, une vieille radio des années 40 qui a une sacrée gueule. Je tourne autour et le vendeur m’explique qu’elle est en très bon état, toujours stockée au sec et que des résistants ont du écouter la BBC dessus. Il rajoute qu’il manque une lampe et qu’il faudra peut être changer 1 ou 2 condensateurs. Au delà de l’enrobage qu’il s’efforce à mettre, je dois admettre que son look me séduit. Signe révélateur, mon épouse trouve elle aussi que cela ferait un beau tabouret dans notre salon, il n’en fallait pas plus pour me convaincre. Le vendeur m’annonce le tarif : 30€ et après une rude négociation, je l’achèterai finalement…30€.

Premier contact

Une fois ramenée à la maison, on va regarder cette radio de plus pres. Il s’agit d’une radio Manufrance MF 10 de 1937.  En professionnel de la photo j’ai placé un élément de référence pour que vous ayez une idée de la taille.

MF10    MF 10 verso

Ce poste permet de capter les grandes ondes, petites ondes et ondes courtes, qu’on regroupe sous le terme radio AM (Modulation d’amplitude). Vous savez c’est les fréquences qui ne servent à rien sur votre autoradio de bagnole et que vous vous empressez de zapper pour retourner en territoire connu: la bande FM. Les fayots qui lèvent le doigt pour traduire en « modulation de fréquence » auront un point de plus.

Rapidement je me rends compte que la restauration à l’identique de cet appareil va être compliquée, sans doute onéreuse et pour un résultat un peu décevant puisque je ne suis pas un assidu des stations de radios AM. Et je préfère prévenir dès maintenant le radiotéléphoniste puriste amateur de restauration à l’état d’origine de ne pas aller plus loin dans la lecture de cet article.

 

On notera quand même pour l’aspect historique la beauté du circuit imprimé de l’époque

schema

Dans ce schéma, même les smiley font la gueule

circuit mf10

En revanche ce serait super de pouvoir commander sa radio MF10 depuis son smartphone en gardant malgré tout l’ensemble du look d’origine.

Un projet captivant

Ce projet présente un interêt particulier pour moi car ce sera le terrain de jeux parfait pour restaurer une vieille radio, faire un peu d’électronique (et donc de fer à souder), et surtout de me lancer avec Linux et plus particulièrement avec RasberryPI.

Comme pour un vrai projet, on ne sait qu’à la fin si notre bricolage fonctionne et je déclinerai cette histoire en plusieurs articles en fonction de mes avancées. En espérant que j’arrive à aller jusqu’au bout. Mais comme le dit si bien Ed Harris dans Appollo 13 « Failure is not an option » et de toute façon, si ça rate j’aurai un joli tabouret dans mon salon.

 

Programme :

  • partie software avec la mise en place du AirPlay
  • partie audio pour traiter l’amélioration du son
  • partie électronique avec la connexion de l’enceinte, de l’alimentation et de l’éclairage de la radio
Naviguer dans la sérieTransformer son raspberryPI en Airplay >>

One Comment on “Une vieille radio qui ne marche pas

  1. Pierre,
    je ne pourrai pas t’aider mais le projet est brillant.
    je suis de tout cœur avec vous, projet radio ou projet tabouret…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *