Comment réparer une horloge comtoise

Quand j’avais 8 ans, mon grand père maternel me permettait de remonter « Mathurine » le dimanche. Il apportait un petit escabeau, je grimpais dessus et tournais la manivelle pour remonter les poids dans ce cliquetis si particulier, à l’origine de ma fierté et de mon plaisir. Dans beaucoup de maisons on trouve encore des horloges comtoises. Elles sont là depuis toujours et souvent à l’arrêt. Parfois aussi, il n’en reste que le mécanisme qui a été déposé et laissé au grenier… La question se pose alors : mais pourquoi ne pas la remettre en marche ?

mathurine
Le fronton de Mathurine

Mathurine était l’horloge comtoise qui rythmait la vie familiale pendant une semaine. Elle était née après la chute de l’Empire vers 1815-1830 et son petit nom venait d’une aïeule de la famille, sa contemporaine.
Après plusieurs essais, je constate qu’elle ne marche plus mais que je n’ai pas oublié le timbre de sa cloche.
Mathurine, comme toutes les vieilles dames, n’aime pas être brusquée ni installée de travers, même si être parfaitement horizontale ne résout pas forcement les choses, ce serait trop simple.
Après quelques recherches, j’ai compris les raisons de la panne et remis en marche « Mathurine ». L’entendre à nouveau sonner les heures en même temps que la cloche de l’Eglise du village, donc sans retard ni avance, fut une vraie satisfaction !
Fort de cette réussite, je me décide à faire de même avec l’horloge de ma grand-mère paternelle qui n’a pas de nom mais est plus ancienne (1795). Son balancier, constitué d’une sorte de mini chainette d’arpenteur et d’un poids en plomb en forme de poire, est situé à l’arrière de la caisse. Je découvre là que des roues dentées pouvaient avoir été taillées à la lime…

Une mécanique de précision astucieuse

Intéressé par la mécanique simple des horloges comtoises, et de taille suffisante pour pouvoir travailler sans loupe, j’ai acheté pour quelques dizaines d’euros plusieurs comtoises nécessitant toutes une sérieuse révision et des pièces complémentaires comme les cloches, les poids ou le balancier généralement manquants.
J’ai alors découvert ainsi que chaque horloge avait son style, son époque, sa personnalité et des dimensions différentes de toutes les autres. Pour le dire autrement, l’engrenage ou le fronton d’une horloge ne convient pas à une autre horloge sauf rares exceptions. J’en ai ainsi remis en service plusieurs appartenant à des amis.
La relativement faible énergie, procurée par le poids, est chargée d’entretenir le mouvement du balancier. Sa période d’environ deux secondes est fortement démultipliée par les engrenages pour que les aiguilles tournent à la bonne vitesse. La moindre dissipation d’énergie du fait de frottements ou d’usure ou jeu excessif (qui diminuent l’amplitude du mouvement), et c’est la panne !

Pannes fréquentes des horloges comtoises

J’ai identifié 4 raisons principales – mais une seule suffit – pour qu’une horloge comtoise ne marche pas :

  • mauvais calage de la caisse
  • jeu excessif d’un ou des deux axes du tirant
  • usure importante d’un pignon ou de l’ancre
  • encrassement des pivots ou engrenages

Comment savoir laquelle de ces causes empêche votre comtoise de tourner ?

Checklist « Mise en service » d’une horloge comtoise

Après examen minutieux de l’horloge, et en l’absence de pignons cassés ou profondément usés, de dents manquantes, de pièces déformées ou manquantes, il est possible vérifier simplement et progressivement si l’horloge peut être remise en service. Suivre le tableau ci-après :

Etape 1

Suspendre le poids de mouvement
sans le balancier

La tige oscille rapidement ? NON

OUI

Etape 2

Accrocher le balancier

Le balancier fonctionne ? NON

OUI

Etape 3 Procéder au calage
Horloge marche plus de 24h ? NON
OUI
Etape 4 L’horloge est-elle propre ? NON
OUI
Etape 5

L’horloge sonne à l’heure juste ?

NON

OUI

Etape 6

Les sonneries sont-elles régulières.

NON

OUI

Bravo !
1 – Procédez au calage de l’horloge comtoise

Le meuble doit être parfaitement stable et vertical, voire même être assuré par une fixation au mur. Il ne doit pas être bousculé ni dérangé. Quant à la caisse du mécanisme de l’horloge, elle doit être parfaitement calée et ne bouger ni de droite à gauche, ni d’avant en arrière. La tige de balancier ne doit pas toucher le plancher du mécanisme et les cordes non plus. Pour son horizontalité, Il n’y a pas de règle ! Il faut trouver la position dans laquelle le bruit des impulsions données au balancier est franc, mais légèrement inégal, d’où un « tic-tac » au lieu d’un « tic-tic ». Pour amplifier le son, placer la pointe d’un tournevis au pied d’un montant et le manche sur l’oreille. Lancer le balancier. Incliner légèrement la caisse droite-gauche pour entendre le changement du bruit du « tic-tac » jusqu’à trouver une position « équilibrée ». Poser des cales permanentes. C’est subtil et chaque horloge a sa personnalité. Son horizontalité n’est pas une garantie de fonctionnement.
Pourquoi ? Parce que la tige solidaire de l’ancre ou des palets n’est pas forcément alignée sur la bissectrice de l’angle qu’ils forment en oscillant. Il serait donc possible de la redresser jusqu’à ce que l’horloge fonctionne en étant horizontale.

2- Réglez avec précision l’horloge comtoise

visser ou dévisser l’écrou situé à la base du balancier de façon à raccourcir ou allonger le pendule. Ordre de grandeur du réglage : 1mm plus court = 1 min d’avance/24h ; 1mm plus long = 1 min de retard/24h.
Précision optimale = 1 min/semaine.balancier

3 – Réduisez le jeu excessif de l’horloge comtoise

Le tirant qui relie la tige solidaire de l’ancre, ou des palets, et la branche de suspension du balancier comporte 2 trous qui ont tendance à s’user et s’agrandir. Le jeu excessif qui en résulte est fréquent car bien souvent le tirant est en laiton alors que la tige et le balancier sont en acier. Si un jeu important existe au niveau du tirant, une part significative de l’énergie est perdue et l’énergie résiduelle ne suffit pas à entretenir le mouvement du balancier.
Pour éliminer ce jeu excessif, il faut réduire le diamètre du ou des trou(s).

Pour cela 3 méthodes :

  • On peut souder une contre-plaque qui sera percée de trous à la cote exacte,

tirant

  • on peut également étirer le métal vers le centre du trou par des coups de pointeau autour du trou.

titant pointé

  • Parfois le jeu n’est pas réductible. Il faut alors mettre une cale. D’abord en carton pour validation, puis en laiton soudé.

4 – Vérifiez l’usure des pignons ou de l’ancre de l’horloge comtoise

Parfois les propriétaires d’horloges plaçaient des poids plus lourds, jusqu’à 5kg et plus, au lieu de 3kg, espérant ainsi récupérer une partie de l’énergie perdue par encrassement ou usure. Erreur rapidement fatale car provoquant une usure profonde des dents des pignons ou même de l’ancre au point d’arrêter définitivement l’horloge.


La roue dentée en laiton a creusé une gorge dans le pignon en acier. Une solution consiste à déplacer la roue dentée sur son axe de 2 mm pour qu’elle rencontre le pignon à côté de la gorge d’usure comme ici à gauche.

décalage de la roue crantée
on décale l’engrenage pour éviter la perte d’énergie
ancre usée
Ancre usée par la roue d’échappement.

Parfois certaines dents d’une roue dentée sont usées au point de nécessiter un remplacement. Exemple de réparation de dents taillées à la main d’une roue du XVIIIème.

roue dentiste
Il faut ici des compétences de dentiste

En dernier recours si tout le mécanisme est trop abimé, il faudra songer à un remplacement ou alors à une motorisation alternative comme dans cet exemple
Cette mécanisation ne fait appel qu’aux seuls rouages des aiguilles qui eux, ne supportant pas les efforts du poids, ne sont généralement pas usés. D’autres mécanisations sont sans doute possibles…

5 – Procédez au nettoyage de l’horloge comtoise

Des montants recouverts de crasse noire, des roues dentées de couleur marron ou des traces de vert de gris au niveau des axes sont l’indication d’un encrassement important. En effet, la poussière des ans ajoutée à l’huile des paliers fait office de frein sur tous les axes des rouages au point de consommer une part significative de l’énergie de l’échappement.
Cet encrassement peut être tel que l’horloge ne fonctionne pas. Il faut alors tout démonter et nettoyer en plongeant les pièces dans un « bain de pendule » : dans un grand récipient type bac à évier, verser un litre d’eau très chaude, ajouter 20 cl de savon noir liquide, touiller, ajouter 20 cl d’ammoniac, touiller. Attention ! dites à votre femme et vos enfants de ne pas rester dans la cuisine et ouvrez la fenêtre car le mélange chatouille bien les naseaux !
Attention, à bien repérer chaque tambour lors du démontage pour les replacer à leur bonne place.
Immerger toutes les pièces, frotter les dents des roues et des pignons avec une vieille brosse à dents puis les plonger dans de l’eau chaude propre, bien rincer puis sécher. Le résultat est généralement spectaculaire.

avant
Avant
Après
Après

Pour nettoyer la caisse, utiliser de l’eau chaude avec du liquide vaisselle. Eventuellement passer un coup de peinture sur la caisse et astiquer le fronton en laiton avant le remontage.

encrassement
Un exemple de mécanisme particulièrement encrassé
egoutage
égouttage des pièces de Mathurine

Pour remonter, fixer les deux montants AV en haut et en bas de la caisse. Après avoir vérifié que le cliquet sur le tambour fonctionne correctement et y avoir mis ½ goutte d’huile, introduire l’axe de remontage d’un tambour dans son montant. Fixer le montant AR correspondant en bas seulement et y introduire le pivot AR du tambour, juste assez pour qu’il ne retombe pas. Insérer alors les engrenages du bas vers le haut tout en rapprochant progressivement le montant AR de façon que les pivots y trouvent tous leur place. Une fois l’engrenage du haut en place, terminer le rapprochement (de l’ordre du mm) jusqu’à la position finale et fixer le montant avec sa vis sur le dessus de la caisse. Vérifier que tous les engrenages tournent librement sans point dur. Placer ¼ de goutte d’huile machine sur l’extrémité des pivots par l’extérieur.

Ne jamais huiler les rouages ou pignons ni utiliser d’huile ordinaire !

6 – Réglez la sonnerie de l’horloge comtoise

Je vous recommande fortement de découvrir la présentaiton limpide de Michel Dumain du fonctionnement d’une comtoise sur son site http://horlogerie-comtoise.fr/techniques.htm avec les liens directs

Si le poids de la sonnerie (à droite) descend moins vite que celui du mouvement (à gauche), cela indique généralement que certains coups de sonnerie ne sont pas sonnés. Les 2 poids doivent descendre ensemble. Si certains coups ne sont pas sonnés, il faut déterminer si ce sont les demies ou certaines heures ou la répétition des heures. Parfois la répétition des heures est inégale, par exemple 12 coups la 1ère fois et 2 coups la fois suivante.
Ces coups « ratés » sont souvent la conséquence de la descente irrégulière ou incomplète, du fait de frottements, de la tige reliée à l’échelle crémaillère. Celle-ci doit tomber facilement, sans frein. Ses propres tiges de guidage doivent être alignées et huilées. Elle ne doit pas frotter sur la roue dentée qui porte le limaçon, ni d’ailleurs s’en écarter au risque de tomber à côté. Elle ne doit pas non plus toucher excessivement la languette souple de guidage.
Par suite de frottements excessifs, ou parce que le poids de sonnerie touche le sol par exemple, la tige de crémaillère ne peut remonter à sa position de repos.
C’est pourquoi le limaçon comporte donc un biseau à l’étage 1h (le plus haut) qui écarte la tige sans bloquer la rotation, enfin, en théorie…

tige sonnerie
on constate ici sur la roue crantée des marque de frottement de la tige grise.
limaçon
On aperçoit le biseau présent au début du limaçon

Après remontage et calage soigneux, l’horloge est remise en marche.

14 Comments on “Comment réparer une horloge comtoise

  1. bonsoir : malgré un déménagement soigneux on horloge comtoise est « en panne » : il me semble que c’est l’axe -que fait tourner la clef – qui s’est désolidarisé de son cylindre de laiton :
    ainsi l’axe tourne « à vide » sans entraîner ce cylindre , alors que le cliquet fonctionne et que j’ai pu à la main remonter la cordelette autour du cylindre ;
    que faire dans ce cas ? merci de votre réponse , J. h.

    • Bonjour jean, difficile d’avoir un diagnostic exact mais soit il faut remplacer la pièce soit il faut tenter une réparation avec petit soudure pour re-solidariser mes deux éléments. C’est une panne plutôt étonnante pour le coup. Elle a reçu un choc particulier ?

  2. Pour moi ma contoise a le mécanisme de les ai ressortie qui fait que mes aiguilles ne touche pas le cadran de la contoise le l es démonter comment faire pour le renoncer
    Merci cordialement

    • Je ne suis pas sûr de comprendre votre question. Parfois les aiguilles sont maintenues avec une sorte de rondelle ayant un trou carré qui se serre et se desserre à la main en jouant sur la déformation du métal

  3. jean luc 2 av 2022 ; Bonjour mon horloge s’est arrêtée après que l’ on a avancé les aiguilles pour le changement d’ heure , à chaque change on a des problèmes mais elle repart après un certain temps , mais là elle ne repart pas fallait il reculer les aiguilles ? d’ ou cela peut il venir !!!

    • Sur une comtoise, selon moi il faut toujours avancer les heures… ne jamais les reculer. Si derrière elle a du mal a repartir, cela peut venir d’encrassement ou d’usure et donc reprendre mon tableau de résolution des pannes dans l’articles 😉

  4. Bonjour,
    J’ai un soucis, ma comtoise ne sonne pas les 12 coups, cependant la tige descend bien sur le limaçon dans la position des 12 coups. J’ai du cependant coller à la l’octite voir la photo la base de la tige au dessus de la petite crémaillère… Elle sonne 11 coups à 11h et à 12H et pour le reste tout est correcte.
    Merci de votre aide./Users/alainsironval/Desktop/IMG_2996.jpeg

    • si la tige des sonneries à un comportement normale sur le limaçon, il faut effectivement regarder la bonne « hauteur » entre la liaison de la tige et de sa crémaillère. Si vous l’avez collé trop courte ou trop haute cela peut influer. Ou encore vérifier que la crémaillère a bien toutes ses dents. Malheureusement je ne peux pas voir votre photo qui se trouve visiblement sur votre bureau 🙂

  5. Bonsoir Pierre et merci.
    Comment puis-je vous envoyer la photo avec votre système de mail?
    cordialement

  6. Bonjour, Ce n’est pas ce que je cherche, lorsque j’ai acheté la comtoise il y avait un cylindre posé dessus, sur le moment je n’ai pas pris garde, mais je pense que ça va bien quelque part, et je n’ose pas la démontée, car ça m’a l’air bien compliquer, j’ai enlevé les poids , le balancier, mais le bloc du mécanisme m’a l’air d’être vissé dans le socle

    • Délicat de vous répondre sans voir les éléments. Quand j’entend cylindre je pense aux cylindres qui permettent d’enrouler les cordes des poids pour horloge et sonnerie. En effet le mécanisme est accessible en dévissant la structure de son chassis. Est ce qu’elle fonctionne normalement, sonne normalement ? C’était peut être une pièce d’une autre horloge ?

  7. Bonjour
    J’ai remis un mécanisme dans ma Comtoise, mais le balancier est tout simple et pliant, peut on le remplacer par un plus joli en forme de guitare, comme l’autre que je possède ?
    D’avance merci
    Cordialement
    Stephane

    • Oui mais il faut veiller au rapport poid du balancier/longueur du balancier. Si votre actuel est léger et court, il ne sera pas possible de le remplacer par un long lourd.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *